Février 2024
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29

 

Mercredi 08 novembre : col de cochette 50km, 650m de dénivelé

Dès le lendemain de l'AG, 4 cyclos bravent la fraicheur pour se dégourdir les jambes sous un ciel bleu azur comme on n'en voit pas souvent ces derniers temps ! 3 vélos classique et 1 Vae admirent les couleurs d'automne et la neige qui blanchit les sommets.

Passage par le col de cochette pour cette rapide sortie de fin de saison, sait-on jamais, si c'était la dernière ? Il fallait bien en profiter !

Lundi 23 octobre : les balcons de la Chartreuse 57 km, 1400m de dénivelé
Partira ? partira pas ? Nous nous retrouvons 4 cyclotes au lac Saint-André, point de départ de la rando. Quelques gouttes de pluie nous font hésiter un court instant…un petit coup d’œil sur les sites météo annonçant des éclaircies…et hop ! nous voilà parties !


Nous passons Chapareillan et gagnons le Touvet non pas par la plaine, mais par une petite route sur le piémont de la Chartreuse. Tranquillité assurée sur ce petit itinéraire bucolique proposé par Jean-Louis et heureusement inscrit dans le GPS de Marie-Hélène. Après avoir passé La Flachère, Saint-Vincent- de- Mercuze, et aperçu le joli parc devant le château

 

nous entamons la descente obligatoire sur le Touvet car c’est là que commence l’ascension du col de Marcieu longue de 12 km. Le plus dur sera de grimper sur le plateau des Petites Roches jusqu’à Saint-Bernard du Touvet car la route est large mais la pente raide, très raide par endroit : 9,5 à 10% sur quelques kilomètres !
Quel plaisir d’arriver au sommet du petit col de Marcieu à 1060m d’altitude pour pique-niquer au creux des falaises de la Chartreuse ! Par chance le bar est ouvert ! le thé, les cafés chauds et les gaufres au chocolat sont bien appréciés… Également apprécié, l’accueil chaleureux de la nouvelle gérante qui tout en nous félicitant rajoute une bûche dans le poêle à bois !


La descente s’effectue en plateau et nous profitons de vues plongeantes sur la vallée du Grésivaudan, malheureusement aujourd’hui le foehn annoncé forme comme un brouillard couleur sable qui masque une partie des montagnes…dommage ! Nous traversons les petits villages de Saint Marie du Mont, Saint Georges, les deux St Marcel (comme les deux du club !) puis plongeons sur la Palud.
L’arrivée par les vignes sous le mont Granier au-dessus du lac Saint-André est charmante. Quelle jolie randonnée ! Nous nous promettons de revenir par beau temps pour profiter pleinement des belles trouées sur les vallées du Grésivaudan et de la Combe de Savoie avec, pourquoi pas un arrêt repas à la Renardière, au col de Marcieu, où nous avons été si bien accueillies !

Mercredi 18 octobre : Tour des Bauges par Cusy  96 km / 1540m de dénivelé

Le tour Bauges, par Cusy, quel joli tour !  Nous étions 4. Un peu frais le matin sur la piste cyclable jusqu'à Montmélian. Nous avons suivi le tracé préparé par André Allemand qui nous a fait passer par des routes inconnues vers St Offenge!

La seule petite averse a eu la bonne idée de tomber pendant notre pause café (et croissants offerts par Marie-Hélène).   De toute façon, en sortant, on avait de quoi s abriter avec tous ces parapluies d'octobre rose 😄 Casse-croûte à "notre" boulangerie à Cusy. Attention : il y en à un nouvelle, grande et bien située dans le rond-point. Mais on est resté fidèle...  A École,  Marcel s est aperçu qu il avait laissé son sac à  dos à  Cusy. (aucune de nous ne l avait remarqué !) Il en a été quitte pour rentrer à toute allure pour chercher sa voiture. Je ne sais pas s il a des idées Marcel, mais il a du pétrole

Vendredi 13 octobre : Col du Joly   53 km / 1495 m de dénivelé

10 cyclos se sont rassemblés pour cette jolie sortie au col du Joly
Un temps idéal, du ciel bleu pur, des routes tranquilles pour une belle journée.
La montée se fait au son des clarines, dans les alpages rosis par les myrtilliers et l'arrivée pour le casse croûte est grandiose dans cette belle salle à manger avec vue sur le Mont Blanc

 

Lundi 9 septembre : randonnée dans « l’avant pays savoyard »

68 km pour 380m de dénivelé.

Le covoiturage s’organise pour l’approche en voiture jusqu’à Saint-Genix-sur-Guiers et 14 cyclos se retrouvent sur le parking de la via Rhôna.

Nous sommes toujours agréablement dépaysés lorsque nous randonnons dans l’avant-pays-savoyard, sans doute parce qu’ici les paysages ne sont plus vraiment alpins mais jurassiens, on appelle d’ailleurs ce petit pays « le jura savoyard ».

Après avoir franchi le pont voûté de Saint-Genix nous roulons paisiblement dans la plaine en direction de Brangues sous un ciel couleur cyan. Nous ne sommes jamais loin des berges du Rhône et longeons de grandes prairies, quelques vignes et vergers ainsi que de nombreux champs de maïs.

Nous laissons sur notre droite le joli pont suspendu de Groslée Saint-Benoît et prenons le chemin du Port Saint- Jean qui traverse une zone marécageuse tout en longeant l’étang du Chêne. Un peu moins nature et écolo, nous apercevons l’étrange édifice du Superphénix de Creys-Malville …en déconstruction…

Nous franchissons le Rhône sur le pont de Briord et faisons la halte pique-nique au soleil du petit port.

   

Au retour sur la rive droite du Rhône, la route longe les montagnes du Tantanet et de Saint-Benoît et nous conduit vers la cascade de Glandieu de 60 m de hauteur avec ses deux chutes successives. Nous profitons de la pause photo pour l’admirer tout en nous interrogeant avec une pointe d’inquiétude sur son devenir…

Quelques dizaines de mètres avant la cascade, Patrick joue lui aussi au cascadeur : en accrochant une balise en plastique, il fait une chute spectaculaire dans le gravier sur le bas-côté de la route…il se relève avec de belles égratignures au bras et à la jambe…mais …ouf ! avec…le sourire ! Quelle frayeur !

Plus loin le Rhône va se diviser en deux et après avoir franchi les deux ponts du Cuchet et de Brégnier Cordon nous rejoignons Saint-Genix-sur-Guiers.

Petite déception pour le goûter ! la pâtisserie spécialiste du gâteau aux pralines est fermée aujourd’hui lundi ! Qu’à cela ne tienne, nous reviendrons à Saint-Genix !

Vendredi 6 octobre : Saint-Georges d’Hurtières - 54km pour 690 m de dénivelé

16 cyclos présents ! La participation est record pour cette tranquille sortie encore tout ensoleillée !

 

Nous grimpons à Aiton- le- haut, traversons Randens et profitons de la voie cyclable le long de la D 1006. Après avoir franchi le pont sur l’Arc à Epierre nous grimpons tranquillement à Saint-Georges- d’Hurtières en passant par Saint- Alban. Nous descendons en direction d’Aiguebelle en empruntant la petite route en balcon, interdite aux voitures, pas très bien entretenue mais bien appréciée des cyclos pour la vue et la tranquillité !

Lundi 2 octobre : le Moutaret - 65 km pour 800 m de dénivelé.

8 cyclos se retrouvent au départ de cette paisible randonnée qui, en passant par la Rochette, Arvillard, la Chapelle du Bard et Allevard nous emmène jusqu’au Moutaret .

 

Les petites routes empruntées dominent toujours la vallée du Bréda tantôt sur la rive droite, tantôt sur la rive gauche et les jolies vues sur le massif des Belledonnes ainsi qu’au retour, sur la dent de l’Arclusaz et le Grand Arc, nous accompagnent et nous enchantent tout au long du parcours.

Lundi 11 septembre 2023: Doucy-en-Bauges, retour par Jarsy, 48km pour 1120m de dénivelé

Doucy dessous, Doucy dessus, de ci, de là, 9 cyclos ont répondu à l'appel des Bauges

La randonnée débute par la montée du col du Frêne (950m) à la fraîche. Il fait un peu frisquet dans la descente du col vers Ecole. Les prairies parsemées de grangettes sont encore verdoyantes et de nombreux troupeaux de vaches paissent tranquillement.

Après la Compôte, nous commençons la montée vers Doucy et nous traversons des petits hameaux typiquement baujus avec leurs maisons aux balcons suspendus par des bois coudés comme des crosses.

 

Nous prolongeons la pause au lavoir en pierre près de l’église de Doucy, puis redescendons par une petite route tranquille jusqu’à Jarsy. Une nouvelle pause à la boulangerie d’Ecole, un détour par le hameau de Sainte-Reine et nous revoilà au sommet du col du Frêne.

Nous nous regroupons avant la descente sur Saint-Pierre, contents d’avoir partagé cette randonnée reposante dans le calme et la verdure avec de jolies vues offertes sur les montagnes des Bauges l’Arcalod, le Trélod et la dent de Pleuven.

Vendredi 8 septembre 2023 : le tour du lac d’Annecy

14 participants : 12 d'entre eux vont parcourir 62 km pour 320m de dénivelé

Et 2 courageux, Béatrice et Jean-Louis vont choisir de faire la variante par le Col de la Forclaz et Montmin (1150m), 68km et 935m de dénivelé.

 

Partis du plan d’eau de Marlens, nous empruntons l’itinéraire cyclable du tour du lac d’Annecy qui est maintenant totalement aménagé pour le grand plaisir et la sécurité des cyclotouristes…et ils sont nombreux en cette journée de septembre très chaude et ensoleillée.

 

L’eau du lac aussi est encore très bonne, aux dires des baigneurs qui profitent de la halte pique-nique sur la petite plage engazonnée de la Brune à Veyrier, pour piquer une tête dans le lac d’Annecy ! Tout en reprenant des forces, chacun apprécie la jolie vue sur les montagnes au-dessus de Sévrier.

Nous voilà maintenant à l’entrée de Talloires : « Qui veut faire la variante par le col de la Forclaz de Montmin ?» Béatrice et Jean-Louis, les deux plus motivés se lancent dans cette ascension réputée difficile ! 

    

Vérification faite, c'est effectivement costaud, mais le coup d'oeil sur le lac vaut largement tous les efforts, quant à la descente sur Montmin, la route est un vrai billard qui permet de se faire plaisir.

Nous les attendons à l’arrivée pour la haie d’honneur, tout en profitant d’une dernière pause douceur au bord du petit lac de pêche de Marlens.

 

Mardi 05 septembre : col de Montessuit , 70km et 650m de D+

Suite aux recommandations d'Agnès, 5 cyclos ont décidé de rendre visite à ce col peu fréquenté par nos vélos, situé entre val d'Arly et vallée du beaufortain. La piste cyclable a été empruntée pour éviter la rencontre des tracteurs en pleine vendange, et la route est tranquille jusqu'à Albertville, au frais en profitant de la rosée sur les feuilles qui bordent la piste. Après un arrêt café, le pente se redresse pour monter à Cézarche, avec des passages à 9% mais les paysages et la vue sur le Val d'Arly se méritent.

La descente est moins agréable de ce côté juqu'à la route départementale du beaufortain et la descente sur Albertville, sans difficultés si ce n'est la circulation plus importante.

 

Dimanche 03 septembre : Rando des fruits

Après l'intermède estival, les randonnées reprennent en Savoie, avec la randonnée des fruits organisée par les cyclos de La Motte Servolex.

5 participants (dont les 2 Saint Pierro-Chambériens) et 3 sympathisants désireux de découvrir l'ambiance des randos.

 

l'aggolmération chambérienne est quittée par la piste cyclable et la galerie du tunnel du chat, avant de laisser s'épanouir un parcours de petites routes agréables, au milieu des vignes ou dans le marais des lacs de chevelu. Un superbe journée cloturée par un repas en musique devant la salle des fêtes de La Motte

 

Samedi 24 juin : 2 sorties pour le prix d'une !

3 cyclos sont partis sur le circuit envisagé pour mercredi dernier, reporté pour cause de météo. 3 cyclos montés à Fond de France à la force des mollets.  102 km pour 1625 m  de dénivelée . Bravo !

Plus loin dans la Maurienne, 4  autres cyclos se sont attaqués au Col de la Croix de Fer via le col du Mollard et retour par le col du Glandon. 2050 msur 77 km dans des paysages grandioses.

En cette fin du mois de juin, rien ne fait peur aux cyclos de l'Arclusaz...

 

Et pendant ce temps-là ....

Agnés partit un matin à la fraiche, pour remonter la Maurienne et redescendre par la Tarentaise, ce que l'on qualifie de "Tour de la poule" quand on voit la carte. 266km pour 3671m de dénivelée ! Bravo l'artiste !

 

 

 

 

 

 Mercredi 14 juin : les lacets de Montvernier, le col de Chaussy, (1533m) le col de la Madeleine (1993m)
Au total 2220m de dénivelé pour 69km
9 cyclos et le soleil sont au rendez-vous !

« Cette randonnée est un véritable enchantement ! » s’extasie Claire à plusieurs reprises …et c’est bien vrai !


A l’entrée de Pontamafrey, en levant la tête, on découvre une immense falaise qui se dresse devant nous et une route taillée à même le rocher : ce sont les fameux 18 lacets de Montvernier ! La route est étroite, en bon état et offre des dénivelés allant de 6 à 9%...mais surtout, les vues offertes sur la vallée de la Maurienne avec les Aiguilles d’Arves en toile de fond sont spectaculaires !
Après le village authentique de Montvernier, moins d’un tiers de l’effort a été accompli avant l’arrivée au sommet du col de Chaussy. La route devient plus large et traverse des petits villages typiques, des zones boisées, une route à flanc de falaise pour finir dans de beaux alpages après le joli village de Montpascal.

 

Le sommet du col de Chaussy se situe à 1533m d’altitude sur un plateau au panorama époustouflant avec au sud les Aiguilles d’Arves entourées du mont Charvin, du pic de l’Etendard et son glacier.

 
Endroit idéal pour le pique-nique et la pause-café !
Nous descendons par la route de Montaimont typique petit village mauriennais en direction du col de la Madeleine.
Certains d’entre nous rentrent directement à la Chambre, les autres partent en direction de Saint-François Longchamp La montée à l’Epalud ainsi que les 2,8km à 8% jusqu’à la station de Longchamp 1650 font un peu mal aux mollets !
Courage ! il reste encore 4,9km avec 375m de dénivelé à 7,5% avant l’arrivée au sommet du col de la Madeleine à 1993m d’altitude.
Seuls trois cyclos l’atteindront et seront récompensés par la vue sublime sur le Mont-Blanc ! Bravo à eux !

 


La descente se fait par le joli village de montagne de Montgellafrey. Elle est un peu éprouvante car la pente est très raide : 9%, 11,5% parfois, et le revêtement irrégulier ! Cette route, en revanche, est peu fréquentée et les vues sont nombreuses sur les sommets de Belledonne et la vallée de la Maurienne !
Oui, cette grande randonnée originale est un véritable enchantement !

Mercredi 3 mai : La Thuile- le col de Marocaz  54km /1000m de dénivelé

11 cyclos participent à cette randonnée tout ensoleillée.

Nous nous dirigeons vers Montmélian en empruntant la V62 qui, maintenant, est entièrement goudronnée. A la sortie de la ville, nous grimpons le côteau de Tormery et traversons le vignoble de Chignin avec ses petites côtes courtes mais bien raides !

A partir de la Boisserette, nous attaquons la montée en direction du col de Marocaz (958m) en passant par Nécuidet et Morion, la tranquillité des paysages nous récompense de tous nos efforts !

La pause au petit lac de la Thuile qui a su garder son charme paisible et son côté sauvage est bien appréciée de tous !

      

A l’arrivée au sommet du col de Marocaz , la vue est splendide sur l’Isère ainsi que sur les massifs tout enneigés de la Lauzière et de Belledonne!

Au cours de la descente vers Cruet, nous profitons encore de cette jolie vue sur la Combe de Savoie en restant vigilants toutefois car la route est étroite, la pente raide et quelques lacets bien serrés !

 

Mercredi 26 avril : Col du Barioz - 88km / 1220m

8 participants

Une belle sortie de beau temps, avec la variante par Arvillard pour se réchauffer. Une petite bise vient contrarier l'impression de beau temps et oblige à garder les manches longues au départ.

On note lors de cette sortie la parité des praticants « électriques et musculaires ».

Après la traversée d' Allevard, Jean-Louis rentre par le Moutaret et le reste de la troupe fait l'aller/retour au col du Barioz, le temps d'admirer la vue sur la vallée et les Bauges en toile de fond.

Au retour une partie décide de passer par les gorges pour rentrer plus rapidement, les autres passent par le Moutaret.

Le vent dans le dos sur la fin du parcours premet de rentrer dans de bonnes conditions.

 

Mercredi 26 avril : Bonvillard- Bonvillaret 48km/ 840 m de dénivelé.

8 cyclos ont profité d’une belle éclaircie après une matinée pluvieuse pour aller gravir la côte de Bonvillard (725m) à partir de Saint-Hélène-sur-Isère.

Tout en grimpant, nous traversons les petits hameaux de la commune : Perrerette, Le Touvet, le Villaret. La route empruntée pour la descente traverse la forêt communale de Bonvillard. Juste après avoir découvert la magnifique vue sur la Combe de Savoie, nous bifurquons à gauche vers Montgrepont pour gagner Bonvillaret et son église rebâtie au XIX ème siècle.

Nous profitons un instant du calme et de la jolie vue sur l’entrée de la vallée de la Maurienne avant de revenir au petit carrefour et de plonger vers la plaine d’Aiton.

  

Mercredi 5 avril: col du Vorger 65km/1000m

8 participants sont venus profiter de cette belle randonnée printanière.

Nous quittons la départementale en direction d’Albertville au niveau de Gilly/Isère et commençons l’ascension courte et assez robuste du joli petit col du Vorger (714m) en passant par le Villard, Chevronnet, bas du village d’Allondaz. L’ambiance est champêtre avec les contrastes des montagnes enneigées, des prairies bien vertes et des arbres en fleurs.

 

Nous passons au petit col «le Colleron» (565 m) inauguré officieusement par les cyclos des environs.

Après une descente agréable sur Thénésol et la Pallud nous décidons de revenir par les côteaux, simplement pour prolonger le plaisir de pédaler au calme dans la campagne verdoyante. Vizeron, Tournon, Etraz dessus, les Chavannes…bien sûr le dénivelé s’en ressent mais deux courageux ajoutent la cerise sur le gâteau en grimpant à Miolans!

 

Lundi 03 avril : Epierre par St Georges des Hurtières 

2 participants  pour cette sortie humide et parsemée d'averses. Bravo aux courageux !

 

Mercredi 22 mars Pontcharra: 60km/700m

13 participants dont 3 invité(e)s pour profiter de cette belle journée.

22mars

Après les Dérouts, l'aller se fait par de petites routes peu souvent empruntées, via le lac de Ste Hélène, St PIerre de Soucy et les Mollettes. On rejoint ensuite Pontcharra et le Fort Barraux sur une route où l'on rencontre pas mal de cyclos  retour par Montmélian et la route des vignes

Lundi 20 mars Col de Cochette : 55km/650m

11 participants à cette sortie pour fêter le printemps

Mercredi 15 mars  Lac St André : 60km / 500m de dénivelé

3 partcipants (Dominique, Marcel M et Jean-Louis) se sont retrouvés au rendez-vous des platanes pour cette après-midi fraiche et ensoleillée.

Départ en douceur par la piste cyclable, Francin, Les Marches et le Lac St André, bien fréquenté par ce beau temps. Retour par la Chavanne, Coise et le Bourget. Un tour tranquille à une moyenne modeste, mais qui aura permis de respirer un bon coup et de continuer la préparation de la saison.

 

Lundi 13 mars : 78km / 730m de dénivelé

12 cyclos sont au rendez vous pour profiter d'une belle journée de printemps ou presque à quelques jours près.

sortie13mars

Au départ de St Pierre, on passe par le coteau jusqu'à Frontenex, puis Albertville et quelques variantes pour sortir de l'agglomération, et enfin

Esserts-Blay qui présente la principale côte notable du parcours avant de rentrer par la piste cyclable

 

Lundi 06 mars  : St Georges par Aiguebelle

Quatre cyclos ont bravé la météo pour faire le parcours prévu Aiguebelle, St Georges des Hurtières, Argentine et retour. Pas de photo pour cette sortie, il faut croire que le temps était frais !