Février 2024
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29

Séjour à Naussac en Lozère du 10 au 17 septembre 2022.

 Le séjour a été proposé par Paul.

Les 23 participants sont hébergés aux «Terrasses du Lac» au bord du lac de Naussac en Lozère à 950m d'altitude. Certains sont à l'hôtel ou dans des chalets bien équipés, d'autres au camping.

 

Parmi les nombreux circuits vélo proposés, Paul a choisi les mieux adaptés à notre groupe. Ils se font tous au départ des Terrasses, aussi il est inutile de prendre les voitures.

Les randonnées cyclos sont paisibles car les routes sont en très bon état et peu fréquentées, la Lozère étant le département le moins peuplé de France.

 

Les routes en balcon offrent de beaux panoramas sur cette région de moyenne montagne. Le paysage est ouvert, la vue souvent dégagée, on voit loin...«En Lozère on s'aère !» dit le slogan...

    

On roule dans de grandes étendues vallonnées au milieu de prairies pour les vaches ou de forêts de hêtres, de bouleaux ou de pins. La nature est partout bien préservée.

Le lac de Naussac est un lac de barrage construit en 1980 sur un affluent de l'Allier près de Langogne.
Le village de Naussac a été englouti et reconstruit en 1982 plus près de Langogne.
Le lac sert surtout à réguler les cours de l'Allier et de la Loire et cette année, suite à la canicule il est seulement rempli à 50%, du jamais vu!...

   

Il permet aussi de nombreuses activités nautiques et une plage est aménagée près du camping...mais l'eau s'étant retirée assez loin, attention à la boue... qui a failli engloutir Dominique!

Ici c'est la moyenne montagne et nous sommes contents de pouvoir grimper quelques cols aux noms eux, pas toujours guillerets : col du Pendu, col du Cheval mort, col des Trois Sœurs , col de la Chavade, col du Bèze, col de la croix de Bor, col de la Pierre plantée.

   

Tous ces cols sont à une altitude comprise entre 1200m et 1470 m.

 Au cours des randos, nous traversons aussi de jolis villages avec leurs superbes églises romanes à clocher à peigne. : Saint Haon pour les cyclos ayant fait le grand parcours le 1er jour, Lespéron, Landos et Arlempdes classé, lui, parmi les plus beaux villages de France.

   

Arlempdes est un village typique perché sur un piton volcanique entouré par un méandre de la Loire. Au sommet de l'éperon rocheux, on voit les ruines du château datant du Moyen-Age; Ce château a la particularité d'être complètement imbriqué dans la roche qui par endroit prolonge les remparts tout naturellement !

 L'église romane est construite en pierres volcaniques aux jolis tons rouge, brun,violacé, noir, crème ; son clocher à peigne se présente comme un mur vertical avec 4 arcades abritant les cloches. D'autres curiosites sont classées monuments historiques : la poterne d'entrée du village du XI ème siècle et, placée sur le mur du cimetière, une belle croix de pierre du XV ème siècle ornée de personnages sur les 2 faces...elle est la bienvenue pour garer les vélos !

 Au milieu de ces vieilles pierres et entre deux photos Michèle panse sa blessure au genou, nous prenant à témoin : « Non, je n'ai pas le sang bleu ! ». Eh! Oui!n'est pas noble qui veut!...même au pied d'un château !...

Avant de monter à Châteauneuf-de-Randon, nous faisons une halte devant le cénotaphe de Bertrand Du Guesclin qui était chef des armées sous Charles V pendant la guerre de 100 ans.
 Une statue du chevalier figure sur la place du village car c'est ici qu'il est décédé en 1380 lors du siège de la ville après avoir bu l'eau trop froide ou croupie de la fontaine.
Les cyclos s'interrogent : « qui veut remplir son bidon ? ».
Depuis la table d'orientation, sur les hauteurs du village on a une très belle vue sur le massif de la Margeride.

Lors de la dernière randonnée, nous traversons Pradelles une ancienne place forte bien située pour protéger ses habitants au Moyen-Age. Elle est classée aujourd'hui parmi les plus beaux villages de France. Les randonneurs sont nombreux à y faire une halte et l'un des plus célèbres d'entre eux est l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson qui à l'automne 1878 a parcouru le Velay, le Gévaudan et les Cévennes avec son ânesse Modestine.
 
   
 
Le chemin qui porte aujourd'hui son nom va de Monestier / Gazeilles situé à environ 30 km de Langogne juqu'à Saint-Jean-du-Gard.
Nous aurons l'occasion, à plusieurs reprises durant le séjour de rencontrer des randonneuses et randonneurs parcourant ce chemin qui connaît aujourd'hui un regain d'intérêt.

Pendant que nous pédalons, les deux marcheuses du groupe, Annie et Françoise font de jolies randonnées pédestres autour du lac de Naussac et un peu plus loin aussi, vers le lac du Bouchet. Elles visitent également les petites villes de Lozère: Langogne et Mende et découvrent le parcours historique du village englouti de Naussac.

Le soir, les repas au restaurant des Terrasses permettent aux marcheurs et aux cyclos de se retrouver.
L'ambiance est de plus en plus chaude au fil des jours et les cyclos de plus en plus déchaînés...Demandez à Margot !
Le petit cochon à la broche du jeudi soir, servi sur les pommes de terre nouvelles bien rissolées, remporte un franc succès !
 

Nous profitons du dernier apéro pour remercier Paul pour ce beau séjour ! Il nous précise que de nombreux parcours restent à découvrir autour de Naussac...Qu'on se le dise !

 Une fois les vélos rangés et avant de quitter la Lozère, certains d'entre nous partent ramasser les délicieux bolets(pas les rouges !) tout juste sortis de terre après la pluie, tandis que d'autres vont à la rencontre de la bête du Gévaudan du côté de Saugues !

   

Que d'activités ! On ne s'ennuie pas en Lozère !

 On dit souvent qu'en France, tout finit par des chansons. Ce séjour n'a pas fait exception à la règle et Dominique a su, une fois encore, nous entrainer sur un air connu dont les paroles ont été personnalisées !

       (Sur l’air de la Complainte du phoque en Alaska )

 Cré moué, cré moué pas, comme c’est beau la Lozère
Plutôt loin des rives de l’Isère
Et dépaysés, on ne sait où r’garder
Sur les bords du lac diminué…
refrain :
Ça vaut bien la peine de venir pédaler
D’enfiler des montées, pour les descendre après
Faire du dénivelé, c’est le plaisir partagé
Et on n’est pas peu fiers, les cyclos de st Pierre !
 
On aime nos vélos, un peu fous les cyclos
A Naussac, ça devrait être pédalo
C’est au bord du lac que les circuits on traque
Et c’est Paul souvent  qui s’y colle !
 (refrain)
On voit des lamas et des vaches milka
Dromadaires et même des oies !
D’autres prennent des bains de boue ou plutôt de gadoue…
Ils sont fous, ces cyclistes pantois !
  (refrain)
Petit arrêt café pour partir du bon pied
A midi, pique nique sur un muret
On s’est même payé une coupe glacée
Les marrons, y’en avait pas assez…
  (refrain)
Des pierres levées, des forêts et des prés
Et le vent qui nous pousse en avant
De beaux paysages, des rivières bien sages
Et des pins présents à tout moment….
  (refrain)
On ne peut pas dire tout ce qu’on a vécu
Pendant ce séjour en petite reine !
Et ces champignons bien ronds, bien ventrus
Ah vraiment, elle est belle cette semaine !
  (refrain)
                      Dominique 16/9/22
  Lozère   10 au 17 septembre 2022  

 

Nota : Vous pouvez trouver les circuits sur le site dans la rubrique « sorties et rencontres 2ème/3ème trimestre 2022 »