Février 2024
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29

 

 

Séjour dans les Alpilles

 

 

 

Mardi 11 avril : Orgon 80km, 675m D+

Temps frais le matin, beau et ensoleillé l'après midi.

Après un tour de ville pour trouver la sortie, une circulation intense nous accompagne pendant quelques kilomètres faute d'avoir pris la route prévue. Heureusement, après Maillane, la suite sera plus au calme sur de petites routes jusqu'à Noves. Un arrêt/café nous renseigne sur l'existence d'une piste cyclable (encore une ancienne voie ferrée !) qui descend jusqu'à Orgon. Après avoir laissé 3 participants à St Andiol, la piste continue jusqu'au rond point d'Orgon, où nous retrouvons Claudine et Pierre venus de Mouriès. Un dernier groupe décide de couper après Eygalières pour rentrer directement à St Rémy, et la troupe attaque les bosses des Alpilles vers Aureille et le Baux de Provence. Il n'y a plus qu'à se laisser descendre et passer devant le site antique de Glanum pour revenir au camp.

02

 

Mercredi 12 avril : Tour des Alpilles 82km 800m D+

 

 

Temps légèrement couvert température fraiche le matin puis agréable

La sortie de la ville est toujours une épreuve avec les travaux, mais on commence à avoir l'habitude.

Un passage devant les ruines romaines de Glanum et une bonne montée ensuite pour finir de se réveiller avant d'arriver aux Baux de Provence.

Une 2ème montée nous attend (2 cols au menu du jour !) avant de redescendre visiter les oliveraies et le vergers de St Etienne du Grès.

 

 03

 

Rien ne semblait troubler cette promenade bucolique, mais emportés par l'élan , une partie du groupe oublie de tourner pour suivre le parours.

Quelques coups de téléphone, quelques allers/retours pour se retrouver, finalement le lavoir de Maussane nous accueille tous enfin pour une pause repas.

Les superbes paysages de la traversée du plateau et la vue sur les roches des Alpilles nous récompenseront de nos efforts avant un retour par les cultures de la plaine de St Rémy.

 06

Jeudi 13 avril : La Fontaine de Vaucluse 85 km 400m D+

Hier le temps était frais, aujourd'hui c'est carrément froid et venteux ! Mais le courage des cyclos n'ayant d'égal que leur mépris de la météo, il étaient encore 10 à s'élancer sur le parcours du jour.

La sortie de St Rémy se passe plutôt bien pour une fois, et les indications du GPS, bien que parfois contestées, se révèlent précieuses.

Jusqu'à Noves, tout va bien malgré le vent glacial qui nous freine, les cyclos sont calefeutrés autant qu'ils le peuvent, et l'arrêt au café est le bienvenu.

04

 

La traversée de l'autoroute, de la voie ferrée et du Rhône par des itinéraires mal indiqués, et une circulation infernale de camions et de gens pressés ne facilite pas les choses.

Une mauvaise route empruntée à tort à la sortie de Caumont, puis une piste dite cyclable sans indications, nous font parcourir quelques kilomètres supplémentaires pas indispensables.

L'arrêt pour une pause repas au très beau site de partage des eaux à l'Isle sur la Sorgue récompense tout le monde.

Le café sera pris au bord de la Sorgue, à la Fontaine de Vaucluse, et pendant que certains se rendent à la résurgence (sans eau !) de la rivière, les autres méditent (ou pas ?) les poèmes de Pétrarque à l'ombre des platanes centenaires.

Le retour est moins agité que l'aller, le vent nous pousse et c'est mieux pour les mollets .

 

 

La traversée de Cavaillon n'est marquée que par la chute de Michel dont les cale-pieds accrochent les chaussures. (ablation d'un cale-pied par Patrick = problème résolu)

Les pistes cyclables sont présentes mais leurs indications sont parfois fantaisistes (Exemple à Mollégès, un circuit autour de l'église et de la mairie qui nous ramène au point de départ !). Les petites routes empruntées sont malgré tout peu fréquentées et bien agréables.

Retour à St Rémy peu avant 17h.

Ce soir sortie resto (les pieds dans l'eau) et demain repos !

 

Vendredi 14 avril : journée repos

André, Danièle et sa fille sont repartis, et pour les autres ce sera repos ou visite des carrières de lumière aux Baux de Provence.

 

07 

 

Le temps est beau mais froid et le mistral commence à se faire sentir.

 

 

 

 

 

Samedi 15 avril : Promenade libre

 

La plupart des occupants de bungalows sont repartis ce matin, il reste quelques irréductibles pour faire un tour (Marie-Thé et Michel, Elisabeth et Marcel)

Le petit col et le plateau des Alpilles, et un retour par St Etienne du Grès leur ont permis de se dégourdir les jambes au milieu de paysages toujours aussi beaux malgré le vent qui forcit et devient difficile pour les cyclos.

  

 

La chambre de Van Gogh

 09

 

Flânerie dans le jardin de l'hospice

 10

les carrières de lumière

 

 11

 

Demain ce sera pire, il est bien temps de rentrer !